#HackLaPolitique dans Le Monde !

Le jeudi 8 décembre débutait le procès de la jeune start-up Heetch. Cet événement est l’occasion de réaffirmer qu’au-delà de la bureaucratie ou de la surcharge fiscale qui pèsent sur nos entreprises : les corporatismes sont la première source de chômage en France. Un élément très simple pour l’expliquer : ils empêchent de nouveaux arrivants et de nouvelles innovations arriver dans un secteur donné. En l’occurence, Heetch permet à des jeunes de se déplacer la nuit entre Paris et la banlieue, lorsqu’il n’y a ni métro, ni rer. Le tout à un prix adapté à des jeunes en situation plutôt précaire, et en permettant à n’importe quel étudiant de travailler à sa convenance grâce au régime d’auto-entreprise.

Pourtant, de nombreux taxis se sont mobilisés pour faire interdire une entreprise adaptée à un nouveau mode de vie de la jeunesse. Comment réformer nos institutions si nous ne sommes pas capables de porter ces nouvelles modèles de société ?

Quand les politiques abandonnent la jeunesse, tribune signée Rafaël Amselem et Thomas Pala, CoPrésidents de #HackLaPolitique, Christophe Seltzer, fondateur du Free Startup project et Coordinateur National chez Students For Liberty et Sacha Benhamou, coordinateur local Students For Liberty-Grenoble, à retrouver dans Le Monde !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Que ce soit contre l’interventionnisme fou du Front National sur la question du Bitcoin, ou le procès Heetch, démontrant une nouvelle fois l’incompréhension totale de nos politiques face aux thématiques […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *